Comment réduire sa consommation de carburant ?

Après un choix réfléchi du véhicule, économiser du carburant en adoptant une conduite douce et en anticipant les évènements sur la route.
Blog Hellogova : conseils d'experts pour trouver la voiture idéale

Temps de lecture estimé = 8 minutes

Que ce soit pour protéger notre planète ou bien notre porte-monnaie, nombre d’entre nous aimerions savoir comment réduire sa consommation de carburant. Pour cela des gestes simples doivent devenir des habitudes au quotidien.

Le choix du véhicule afin de l’adapter précisément à notre utilisation paraît primordiale. Mais là encore, au-delà du choix du véhicule (berline, citadine, coupé, SUV…) il faudra choisir de façon optimum, son carburant ou énergie. Et là non plus, ce n’est pas simple. Attention, prenons l’exemple d’un véhicule hybride de type Prius. Savez-vous qu’utilisé à mauvais escient, majoritairement sur des longs trajets autoroutiers notamment, il consommera davantage qu’une berline identique en version essence?

En effet, le poids des batteries pénalisera sur longues distances le modèle thermique. Un véhicule diesel reste encore le plus adapté à cet usage autoroutier. Savez-vous également qu’en moyenne, un utilisateur de Prius hybride dépense 1149€ de carburant contre 518€ pour le propriétaire d’une Clio diesel ?


Pour autant, que nous ayons opté pour un véhicule essence, diesel, hybride ou même tout électrique, la réduction de consommation de carburant ou d’énergie nous fera économiser de l’argent. Dans certains cas également du temps avec davantage d’autonomie si vous roulez en 100% électrique.

REDUIRE SA CONSOMMATION DE CARBURANT
REDUiRE SA CONSOMMATION DE CARBURANT

Comment s’y prendre pour réduire sa consommation de carburant? Et si c’était ça l’éco-conduite ?

Tout d’abord, le moteur ne doit tourner que lorsque le véhicule roule. Il est donc important de rouler dès que le moteur est démarré. La technologie actuelle le permet sans « préchauffage » dès lors que vous ne poussiez pas les rapports les premières minutes d’utilisation. Il doit alors être stoppé lors des arrêts prolongés si le véhicule n’est pas équipé de la fonction start & stop . Cette technologie embarquée permet au véhicule d’arrêter le moteur automatiquement lors des feux rouges de circulation ou dans les embouteillage. Il redémarre tout aussi automatiquement lorsque vous débrayez ou lâchez le frein dans le cas des véhicules équipés en plus d’une boîte de vitesses automatique.

Et sans technologie alors?

Sans aucune technologie, vous pouvez donc arrêter le moteur en arrivant sur un feu passant au rouge. Dans ce cas, l’arrêt inévitable est au minimum de près d’une minute. Mais attention, cette pratique nécessite tout de même quelques précautions, comme par exemple avoir une batterie en parfait état de charge et de fonctionnement.

Et si l’anticipation était le maître mot pour réduire sa consommation de carburant?


En effet, en observez la circulation le plus loin devant vous. Vous éviterez alors les freinages et donc les accélérations inutiles. Plus les distances de sécurités seront importantes et moins vous freinerez. Vous consommerez alors moins pour relancer votre véhicule et bénéficierez de l’inertie. Anticipez le passage des rapports (vers 2000 tours/minute maxi) vous permettra, comme l’utilisation du frein moteur pour les décélérations anticipées, d’économiser du carburant. Il est à noter également que de plus en plus d’automobiles récupèrent l’énergie de ces phases de décélération. Notamment pour recharger la batterie. D’autres vous indiquent quand changer de rapport de façon optimum. Certaines en allant même jusqu’à s’appuyer sur votre position géographique précise issue du GPS afin d’anticiper les montées ou descentes imminentes devant vous.

L’utilisation du régulateur de vitesse est aussi utile pour conserver une vitesse constante sans ré accélération inutiles. Votre comportement au volant, tout en souplesse notamment, est donc primordial mais pas seulement.

Comment réduire sa consommation de carburant en modifiant quelques habitudes?

La première réponse est évidente mais il bon de le rappeler : adapter le véhicules à ses besoins, c’est-à-dire trouver la voiture qui va correspondre à son usage au quotidien. Par exemple conduire principalement sur autoroute avec un véhicule hybride n’est pas la meilleure solution. En effet, le poids des batterie engendrera alors une sur consommation. Ainsi, l’usage d’un tel véhicule sur autoroute vous fera perdre le bénéfice réalisé en ville.

Aussi, saviez-vous que la climatisation est un consommateur non négligeable ? La laisser enclenchée en toute saison n’est donc pas une bonne habitude pour votre porte-monnaie. La sur consommation estimée d’une climatisation dépasse les 10%.
De même, rouler les vitres ouvertes ou avec une galerie (même vide) augmente votre résistance dans l’air, et donc votre consommation.

Et quand est-il de l’entretien de votre véhicule ?

Rouler avec des pneus sous gonflés vous fera inévitablement sur consommer. Cela provoquera également une usure prématurée des pneumatiques. Il est estimé à plus de 70% le nombre de véhicules qui rouleraient avec une pression de pneumatique en dessous des normes constructeur. Un contrôle mensuel de la pression est donc préconisé, notamment aux périodes de forts changements de températures.
L’entretien est également un facteur clé de l’optimisation de la consommation en respectant les réglages constructeur de votre moteur tout au long de sa vie. Seul le strict respect du programme d’entretien (filtres, bougies, filtre à air…) vous permettra de garder le rendement optimum de votre moteur et d’éviter les sur consommations liées à la mécanique.

Des remèdes pour lutter contre le poids ?

S’il faut naturellement un véhicule bien entretenu, le poids et la vitesse sont aussi les ennemis de la consommation. Lois de physique obligent. Veillez donc à ne pas transporter inutilement des objets oubliés dans votre véhicule. Veillez aussi à respecter les vitesses autorisées voire même à rouler légèrement en dessous.
Cependant, s’il est évident qu’un véhicule consomme davantage avec 4 personnes à son bord, il l’est tout autant que 4 véhicules avec une seule personne consommeront au global bien plus. Pensez donc aussi au covoiturage. C’est en effet une solution efficace pour répartir son budget auto sur les déplacements réguliers. Les trajets courts peuvent aussi être faits désormais à pieds ou en vélo. Dans ce cas, zéro gramme de CO2 et une meilleure santé sont alors au rendez-vous.
Une bonne façon de prendre soin de nous, de notre porte-monnaie et de notre planète.

Ce qu’il faut retenir en quelques mots :

  • Adopter une conduite douce (donc le pied léger sur l’accélérateur)
  • Anticiper au maximum les évènements sur la route (feu, ralentissement, accélération, etc.)
  • Choisissez le véhicule, et sa motorisation, adaptés à votre usage
  • Prenez soin de votre voiture et elle vous le rendra
  • Privilégier les transports doux ou le covoiturage pour les petits trajets du quotidien