Comment choisir ses pneus ?

Comment choisir ses pneus en respectant les normes constructeur et la réglementation stricte, afin de rouler en toute sécurité.
Blog Hellogova : conseils d'experts pour trouver la voiture idéale

Temps de lecture estimé: 8 min

Tout comme l’usage est déterminant pour le choix du carburant ou de l’hybride idéal pour notre futur véhicule, nous devons nous conformer à quelques principes de base pour savoir quand et surtout comment choisir ses pneus.

Nous allons donc nous pencher sur les points indispensables à étudier lors du choix de pneumatiques. Nous devons alors obtenir le meilleur rapport confort/sécurité, tout en respecter la législation et les caractéristiques initiales de notre véhicule.

Mais alors quand et comment choisir ses pneus ?

S’agissant du seul lien direct entre le véhicule et l’asphalte, les pneus sont des organes de sécurité primordiaux. Le code de la route encadre donc leur remplacement. Mais alors comment bien les choisir ses pneus?

La règlementation

En effet, l’article R.134 exige des pneumatiques présentant des sculptures en reliefs, ne comportant ni déchirure ni toile apparente. 

De plus, l’usure maximale tolérée avant contravention est de 1,6 mm.

Comment évaluer l’usure?

Afin de respecter la réglementation, il faut donc remplacer le pneu lorsque les témoins d’usure affleurent la bande de roulement. Ces témoins sont au fond de la gravure sur la bande de roulement et sont identifiés par un TWI sur le flanc.

Attention, vous devez impérativement vérifier l’usure de chaque pneumatique (roue de secours comprise). En effet, celle-ci peut varier d’un pneu à l’autre. De la même façon, le sous-gonflage entraîne une usure prématurée des pneus, mais également une forte sur consommation.

Vous devez alors vérifier la pression des pneus mensuellement conformément aux normes constructeurs. (une étiquette les mentionne sur le pied milieu ou la section des portes avant)

Une usure asymétrique d’un même pneumatique indique certainement un problème de carrossage ou de géométrie. Dans ce cas, seul un professionnel sera à même d’intervenir sur les réglages du véhicules. Faute d’intervention, les pneus nouvellement remplacés s’userons alors très prématurément.

Quels risques?

Il est obligatoire de changer les pneus par train (avant-arrière). En effet, cela permet de conserver un degré d’usure identique à gauche et à droite. Si vous disposez d’un véhicule de type 4X4, vous devez choisir et remplacer alors les 4 pneus simultanément. A contrario, une usure asymétrique avant-arrière peut gravement endommager des éléments mécaniques essentiels. Cela pourrait notamment porter atteinte à l’intégrité de la boîte de transfert, alors soumise à rude épreuve .

A noter que rouler avec des pneus en mauvais état vous en coûtera 135€ et pourra même entraîner l’immobilisation de votre véhicule. En utilisant des pneus usés, vous rallongez aussi de 20 à 30 % vos distances de freinage. Vous mettez alors en péril la sécurité des passagers ainsi que des autres usagers de la route.

Comment décrypter la nomenclature pour mieux choisir ses pneus :

  1. E. logo d’homologation Européenne (indispensable lors du remplacement)
  2. Marque du manufacturier (peut varier de la monte d’origine mais de marque identique par train (avant-arrière)
  3. Pays de fabrication
  4. Type de structure (mode de fabrication, à ce jour, R Radial pour tous les véhicules de tourisme)
  5. Dimensions du pneumatique (largeur/hauteur exprimée en % de la largeur/Radial/Diamètre intérieur exprimé en pouces)
  6. Indices charge & vitesse. (interdiction de remplacer vos pneus par des pneus d’indices de charge et de vitesse inférieurs à ceux d’origine)
  7. Indicateur pneu été-hiver-toutes saisons…

Obligatoires depuis fin 2012, les étiquettes à norme européenne affichent trois informations principales pour mieux les comparer : Ces indications sont indispensables pour bien choisir ses pneus.

La résistance au roulement notée de A à G (grippe/consommation)

La capacité de freinage notée également de A à G (évacuation de l’eau et distance d’arrêt sur sol mouillé)

Le niveau sonore en décibels

Pneus d’été, d’hiver, toutes saisons, cloutés ou encore Pax et RunFlat, comment s’y retrouver ?

Choisir des Pneus été :

D’une gomme plus dure, les pneus d’été permettent de supporter les hautes températures estivales, notamment sur autoroute. Cependant, ils perdent 20 à 30 % de leur adhérence sur chaussée humide ou en dessous de 7°C.

Choisir des Pneus hiver :

Choisir des pneus hiver (ou pneus neige) c’est opter pour des pneus pourvus d’une gomme tendre et de fines lamelles. Cela leur permet une meilleure évacuation de l’eau ou de la neige. Ils sont alors fortement recommandés dès que la température descend en dessous de 7°C. Contrairement aux idées reçues, vous pouvez parfaitement les conserver en été. Cependant, au-delà des 10°C, ils engendreront une sur consommation et surtout se dégraderont plus vite que des pneus été.

Choisir 2 ou 4 Pneus neige ?

A noter que si vous choisissez des pneus neige, vous devrez les monter par 4 afin qu’ils soient parfaitement efficaces. Ceci quel que soit le type de motricité du véhicule (traction, propulsion ou même 4X4). Ainsi, nous vous conseillons de prévoir l’achat de 4 jantes supplémentaires. Cela vous permettra de changer les roues complètes à chaque changement de saison (Certains professionnels proposent d’ailleurs le stockage des roues non utilisées).

Choisir des Pneus 4 saisons :

Comme nous venons de le voir précédemment, l’utilisation de pneus neige nécessite un changement l’été et l’hiver. Inévitablement, cela engendre des coûts supplémentaires. 

Excellent compromis entre pneus été et pneus hiver, le pneu 4 saisons ne nécessite aucun démontage-remontage. Sa gomme intermédiaire occasionnera tout de même une légère sur consommation. Il s’usera également un peu plus vite qu’un pneu été.

Choisir des Pneus cloutés :

Appelés également pneus à crampons, l’utilisation des pneus cloutés est encadrée en France. En effet, ils ne sont autorisés qu’à partir du 11novembre et ce jusqu’au dernier week-end de mars. Ils semblent ne répondre qu’à une utilisation extrême, réservée à quelques régions particulièrement enneigées ou encore à la compétition.

Mais alors qu’est-ce que des pneus Pax ou RunFlat ?

Rien à voir avec l’adhérence ou la saison, le pneu Runflat est en fait un pneu anti-crevaison. Il permet de rouler, selon les marques, même crevé, à 80 km/h sur une distance de 200 km maximum.

Ce type de pneu est obligatoire sur certains véhicules qui ne possédent ni roue de secours ni kit de réparation. Ils équipes notamment certains véhicule hybrides et électriques, alors en quête de place au profit des batteries. Ils nécessitent cependant un type de jante spécifique, ainsi qu’une homologation constructeur.

Un dernier conseil :

Pour bien choisir ses pneumatiques dans cette jungle d’informations et pour votre sécurité, nous vous recommandons vivement de respecter les caractéristiques d’origine de votre véhicule. N’hésitez pas à interroger un professionnel  (concessions automobile, centres auto ou encore réparateurs toutes marques) au moindre doute. 

Ce qu’il faut retenir:

  • Au delà de la réglementation stricte à respecter pour bien choisir ses pneumatiques, il en va de votre sécurité.
  • Le respect des normes constructeurs et le bon entretien de votre véhicule est donc primordial.
  • Cela vous évitera de très mauvaises surprises comme une contravention ou encore le remplacement prématuré de pièces mécaniques lourdes.