Quelle voiture électrique choisir ?

Blog Hellogova : conseils d'experts pour trouver la voiture idéale

Temps de lecture estimé: 7 min

Toujours plus imaginatif chaque année en matière de malus sur nos véhicules traditionnels, dits thermique, l’état semble inciter à rouler à l’électrique.
Ainsi, vous bénéficierez d’un bonus écologique pouvant atteindre 6000 € pour l’achat d’un véhicule électrique ou Hybride.

Pour cela, vous avez désormais le choix dans le modèle et la technologie embarquée.

En effet, plusieurs catégories de voitures électriques sont aujourd’hui disponibles.

Quelle voiture choisir, la 100% électrique :

Sa motorisation est donc totalement électrique et ne consomme donc aucun carburant fossile. En effet, il puise son énergie dans ses batteries embarquées.

L’hybride classique :

Plusieurs motorisations sont alors combinées.

  • Motorisation thermique classique (essence ou diesel)
  • Motorisation électrique alimentée par des batteries rechargées par le moteur thermique

L’hybride rechargeable :

Appelé aussi hybride « Plug-in », ou encore PHEV, cette version d’hybride de dernière génération permet de pouvoir recharger son véhicule plus rapidement et à l’aide d’une simple prise de courant. L’autonomie a ainsi également progressé et peut atteindre sur certains modèles jusqu’à 60 kms.

Mais alors, quelle voiture électrique choisir ?

Vous l’avez compris, un véhicule est dit électrique dès-lors qu’il est pourvu d’une motorisation électrique mais pas exclusivement.

Choisir son véhicule électrique c’est donc tout d’abord choisir sa technologie.

Si la motivation est bien de rouler le maximum du temps en tout électrique, le choix se portera donc bien sur un véhicule dit 100% électrique.
En effet, les véhicules hybrides ou hybrides rechargeables ne proposent à ce jour rarement plus de 50 km d’autonomie.
De plus, nécessitant l’action du moteur thermique pour recharger les lourdes batteries embarquées, les versions hybrides classiques semblent n’avoir d’écologies que le nom.

Penchons-nous sur nos véhicules « 100% électrique » :

Certes, les pouvoirs publics les plébiscitent toujours davantage. Pourtant, leur bilan carbone global semble de plus en plus controversé.
En effet, de la fabrication à la destruction, leur bilan carbone serait en fait très proche d’un véhicule diesel, les particules fines en moins !

Quelle voiture électrique choisir, les modes de recharge:

Recharge à domicile :

La plupart des modèles ne nécessite pas d’installation particulière pour recharger votre véhicule à votre domicile. Surtout si vous optez pour un véhicule équipé de batteries standards.

Et si votre véhicule est équipé de batteries grande capacité ?

Dans ce cas, il vous sera fortement recommandé d’opter pour une station de recharge à domicile type « Walbox ». En effet, seule cette installation pourra vous permettre une recharge totale dans un délais acceptable. Comptez alors un montant supllémentaire d’environ de 1200 €.

Sans un tel équipement, et même pour une Renault Zoé, une nuit ne sera pas suffisante pour recharger 100% d’une batterie totalement déchargée.

Recharge sur borne électrique :

Une fois l’abonnement et le fournisseur choisi (voir comparateur d’énergie ), plus qu’à vous brancher sur la borne disponible.
Vous utiliserez alors le même câble que si vous chargiez votre véhicule sur votre Walbox domestique. Soit en l’occurrence, le câble Type 2 qui équipe désormais la majorité des véhicules électriques neufs.
A savoir que pour connaître la disponibilité et l’état des bornes de recharges à proximité, vous pouvez faire confiance à l’excellente application ChargeMap.
Sachez également que dans certaines communes, le raccordement via un abonnement de recharge vous fera bénéficier d’un stationnement gratuit.

Certains véhicules disposent aussi d’une option de recharge rapide. Dans ce cas, et seulement si la borne de recharge le permet, vous pourrez recharger 80% de votre véhicule en 30 minutes. Pour information, le constructeur Renault annonce plus de 30 heures pour faire le plein d’énergie électrique pour son modèle phare sur une prise domestique classique.

Quelle autonomie disponible pour choisir sa voiture électrique ?

En moins de 10 ans les autonomies ont fortement progressé.
A l’apparition des véhicules 100% électriques, très rares étaient celles capables d’offrir davantage de 100 kms d’autonomie. Les dernières générations offrent désormais facilement 450 kms.
Aujourd’hui près de 30 modèles électriques sont proposés, et chaque constructeur ou presque dispose au moins d’un modèle électrique dans sa gamme.
Pour chacun d’entre eux, l’autonomie affichée peut être plus ou moins difficile à réaliser en conditions réelles.

En effet, l’autonomie dépend beaucoup de la façon de conduire.
Il faut éviter les accélérations franches et répétées, et anticiper les décélérations afin d’augmenter les phases de récupération d’énergie .
De plus, l’utilisation à haute vitesse même stabilisée sur autoroute notamment, fera fondre comme neige au soleil votre autonomie.
Les équipements de confort nuisent également à l’autonomie :
La climatisation et le chauffage seront également les ennemis de votre autonomie.
Les batteries actuelles ne supportant pas le froid, un système de chauffage autonome de celles-ci réduira d’autant l’autonomie, même à l’arrêt, en présence de température hivernales.

Dernières précisions :

L’autonomie étant cruciale selon l’usage, certains véhicules 100% électriques sont équipés d’un prolongateur d’autonomie (range extender). C’est en fait un petit moteur thermique permettant de recharger ou plus précisément de limiter la décharge des batteries. Cependant, en cas de décharge totale de celles-ci, ce moteur ne peut en aucun cas permettre au véhicule de se déplacer.

Qu’en conclure ?

Le choix d’un véhicule électrique, maintenant possible parmi un large éventail, doit bien entendu se faire en fonction de votre usage afin d’opter pour un véhicule hybride ou 100% électrique.