Votre check-list auto avant un grand départ

Checklist en 15 min avant de partir pour un long trajet , réglementation (assurance, CT…) et préconisations d’entretien du constructeur du véhicule à respecter afin de partir en toute sécurité.
Blog Hellogova : conseils d'experts pour trouver la voiture idéale

Temps de lecture estimé: 8 min

Les beaux jours arrivent et annoncent bientôt les grands départs en vacances, souvent synonymes de longs trajets en voiture…
Mais comment préparer votre véhicule à ce marathon ?
Comment partir léger et en toute sécurité?

Etablissons alors ensemble une check-list auto de 10 points en 15 minutes avant un grand départ. Les contrôles simples et primordiaux à réaliser soi-même.

Check-list auto d’avant départ: Les papiers et la réglementation

1 – L’assurance

Commençons cette check-list auto avant un grand départ par les papiers. Tout d’abord penchons-nous sur notre contrat d’assurance. Nous vérifions donc la date d’échéance et s’il couvre bien toutes les conditions du voyage. Certains utilisateurs dits « petits rouleurs » optent pour un contrat limitant le kilométrage sur une période donnée. Dans ce cas, nous allons valider que cette limite annuelle ne sera pas atteinte lors de la période estivale. Dans ce cas, prévenir son assureur par recommandé avant le départ est inévitable .
Attention aussi que les éventuels conducteurs exceptionnels soient bien couverts par votre assurance le cas échéant.

2 – Le Contrôle Technique

  • Veillez à ce que le CT soit valable au moins jusqu’au retour de vacances. Dans le cas contraire, vous risquez, pour éviter la contravention, de devoir le faire pendant vos vacances. Au pire, vous risquez même un défaut d’assurance. Celle-ci ne couvre pas un véhicule avec un CT périmé. Pour rappel, vous devez faire établir le CT à partir du 4ème anniversaire de la première mise en circulation. Puis le renouveler tous les deux ans.
  • Pour votre sécurité, la réglementation impose également :
  • La carte grise du véhicule ainsi que la carte verte d’assurance précédemment vérifiée
  • La notice du véhicule
  • Un gilet de sécurité fluorescent homologué. (Idéalement un par occupant du véhicule et impérativement siglé CE) Il doit être à portée de main dans l’habitacle en cas de besoin.
  • Un triangle de signalisation de danger également homologué E 27 R.
  • Des sièges auto également homologués pour les enfants de moins de 10 ans ou de moins de 1,35 m.
  • Pour finir, n’oubliez pas votre permis de conduire. Pensez même à le remplacer ponctuellement par un permis international pour l’étranger hors Europe le cas échéant.

Les papiers et la réglementation respectés, continuons cette check-list auto d’avant départ en nous penchant alors sur notre véhicule :

Check-list auto d’avant départ: Les contrôles physiques

3 – Commençons par vérifier l’état et le gonflage des pneumatiques.

« 50% des conducteurs ne contrôlent l’état et la pression de leurs pneus que deux à trois fois par an alors qu’il faudrait le faire tous les mois ! »

Selon une enquête BVA

Aussi, nous estimons à 70% le nombre de véhicules à rouler sous-gonflés . (Cela engendre pourtant un fort risque d’accident par éclatement ainsi qu’une sur consommation non négligeable).

Pourtant, les pneus représentent le seul lien entre le véhicule et l’asphalte, leur état et adhérence sont donc primordiaux.

Comment les vérifier?

A l’aide d’un compresseur, vérifiez tout d’abord la pression à froid. Nous vous conseillons d’ailleurs de monter de 0,2 bar au-dessus de la pression préconisée par le constructeur. Vous devez ensuite inspecter les flancs à la recherche d’hernies ou autres déchirures, puis observer les témoins d’usure. Vous les trouverez alors facilement dans les rainures de la bande de roulement. Le code de la route impose 1,6 mm de profondeur de rainurage minimum. Les témoins d’usure ne doivent pas effleurer la bande de roulement.
Au moindre doute, demandez l’avis d’un professionnel. En effet, à l’instar du CT, être en infraction vis-à-vis de l’état de ses pneumatiques peut aboutir à une annulation de l’indemnisation de votre assurance en cas d’accident.

4 – Les freins

Vérifiez le frein à main qui doit rapidement forcer lors de son serrage. Un nombre trop important de crans pouvant alors indiquer une usure de vos garnitures arrières.

L’épaisseur des plaquettes est aussi à vérifier en regardant à travers les jantes ou parfois en démontant une roue. Attention, si vous percevez un bruit de cillement ou de raclement sourd au freinage. C’est alors souvent signe que vos plaquettes ou disques présentent une usure prononcée. L’écoute et l’observation restent indispensables, même si les témoins d’usure équipent désormais la majorité des véhicules.

5 – La Climatisation

Attention si:

  • La production d’air froid semble lente voire pénible.
  • Des odeurs se font sentir dans l’habitacle lors de l’utilisation.

Pour augmenter son efficacité, sachez qu’une climatisation se recharge en gaz chez un professionnel de l’auto. De même, en cas d’odeur, le filtre d’habitacle est à remplacer au moins tous les deux ans.

Check-list auto d’avant départ: Le contrôle des niveaux

6 – L’huile moteur

Il suffit de sortir la jauge de contrôle de son logement. Vous l’essuyez, puis la remettez dans son logement. En la ressortant à nouveau, la trace d’huile doit être située entre le min et le maxi gravé sur la jauge elle-même.
Une consommation excessive d’huile (> 1l aux 1000kms) peut indiquer une usure moteur. Elle peut également résulter d’un défaut d’étanchéité alors souvent synonymes de traces sous le véhicule. Lors des compléments, veillez à respecter la viscosité préconisée par le constructeur et donc celle déjà utilisée dans votre moteur.

7 – Les autres liquides

Nous approchons de la fin de la check-list auto d’avant départ, il est alors temps de nous pencher sur le niveaux des autres liquides.

3 liquides, une même méthode de contrôle:

Pour le liquide de frein, de refroidissement ou de lave-glace, il vous suffit de localiser le bocal correspondant. Au besoin, référez-vous au manuel d’utilisation. Assurez-vous alors que le niveau de celui-ci soit bien entre le mini et le maxi.
A noter qu’il est totalement proscrit de mettre de l’eau dans le bocal de refroidissement, et que tous ces contrôlent s’opèrent moteur froid.

8 – Le filtre à air

Très facile à changer soi-même. Il est à changer en moyenne tous les 20 000 kms ou tous les deux ans. Il permet d’optimiser le rendement moteur et donc d’abaisser votre consommation.

Check-list auto avant départ :

9 – La signalisation, l’éclairage

Idéalement aidé par une personne à l’extérieur du véhicule, vérifiez un à un, tous les éléments de signalisation. Les clignotants, feux de recul, veilleuses, feux de route… N’oubliez pas de contrôler le fonctionnement des feux de détresse et des antibrouillards si le véhicule en est équipé.

Un dernier regard sur l’état global du véhicule. Plus précisément, la propreté des feux, des rétroviseurs, des vitres et du pare-brise et vous voilà bientôt prêts.

Notre check-list auto d’avant départ semble terminée…

10 – Mais sommes-nous vraiment prêts?

Votre chargement, à l’intérieur comme à l’extérieur du véhicule est-il bien sécurisé ?
Avez-vous pensé à embarquer à bord de quoi occuper les plus jeunes d’entre vous ?
Les pauses de 15 min toutes les 2 heures dans des endroits agréables et sécurisés sont-elles bien planifiées ?

Alors oui, vous êtes prêts! Mais n’oubliez pas tout de même:

  • Une bonne nuit avant le grand départ
  • Des repas légers vous éviteront également la somnolence qui nous guette lors de longs trajets autoroutiers.

Nous espérons vous avoir été utiles et surtout, nous vous souhaitons, maintenant en parfaite sécurité, une excellente route !

CHeck-list auto avant départ :

Ce qu’il faut retenir

  • Check-list en 10 points et 15 min avant de partir pour un long trajet.
  • Respectez la réglementation (assurance, CT…)
  • Vérifications et préconisations d’entretien du constructeur du véhicule pour partir serein et en toute sécurité.