Quelles aides pour financer le permis ?

Blog Hellogova : conseils d'experts pour trouver la voiture idéale

Quelles aides pour financer le permis ?

Étudiant, salarié, artisan ou encore retraité, tout le monde a besoin du permis de conduire. Que ce soit dans le cadre privé ou professionnel. Hors, en France, la facture s’élève en moyenne à 1800€. Mais pour permettre au plus grand nombre la possibilité de conduire, il existe des aides pour financer partiellement son permis ou pour réduire ce prix. 

Quels frais sont à prendre en compte avant de passer son permis de conduire?

Avant de s’inscrire dans une auto-école, il faut visualiser les frais auxquels il faudra faire face. Ainsi, il sera plus facile de comparer les différentes formations et trouver la moins chère. En effet, de nombreux frais sont différents d’une auto-école à l’autre. 

Voici les frais présents dans toutes les auto-écoles :

  • Les frais d’inscription à l’auto école et les cours théoriques. Variant en fonction des auto-écoles mais en moyenne il faut compter 300 € ;
  • Le passage du Code : l’examen est facturé à un prix fixe de 30€ ;
  • Les leçons de conduite. Il faut compter entre 30 et 40€ en moyenne par heure avec un minimum de 20h de leçon. Ce montant est là aussi fixé par l’auto-école ;
  • Le passage du permis : épreuve gratuite.

D’autres frais à prévoir ?

Pour finir, après avoir passé le permis, le jeune conducteur devra prendre en compte d’autres frais. Notamment celui lié à l’achat d’une voiture ou à l’assurance auto associée au véhiculeEn effet, en raison de l’inexpérience du conducteur, les assurances imposent un surplus pour les personnes avec statut de jeunes conducteurs. Certaines d’entre elles peuvent appliquer un surplus allant jusqu’à 100% du montant de l’assurance auto. Mais ce surplus est plus faible lorsque le jeune conducteur a passé son permis avec la conduite accompagnée.

Par ailleurs, il faut penser au choix du véhicule qui impacte lui aussi fortement le budget automobile. Certains véhicules à fort taux de vol ou d’accident. Cela, imposent aux assurances de majorer les cotisations d’assurance par rapport à d’autres véhicules. Se faire accompagner dans son achat automobile par un professionnel de renom en qui on a confiance est important. Cependant des nouvelles solutions innovantes comme des conseillers virtuels indépendants et gratuits se montrent davantage efficace et accessible .

Ainsi, de nombreux frais sont à prendre en compte mais certains peuvent être diminués. Notamment grâce à des aides financières prévues pour répondre aux besoins de différents profils. 

Les aides financières pour passer le permis de conduire

Les aides à destination des jeunes 

Les jeunes ont de nombreuses aides à leurs dispositions pour financer une partie ou l’intégralité de leur permis de conduire :

  • Le permis à 1 euro par jour : proposé aux jeunes âgés de 15 à 25 ans, il s’agit d’un prêt à taux zéro avec un montant qui varie 600 € à 1 200 € pour une formation initiale. De plus, si le jeune a bénéficié d’un prêt pour sa formation initiale, il peut bénéficier d’un prêt pour sa formation complémentaire (en raison d’un échec au premier examen) à hauteur de 300 €. Le remboursement s’effectuera par mensualités de 30 €.
  • L’aide pour les apprentis : cette aide d’un montant de 500€ est à destination des plus de 18 ans. Il faut lademander au centre de formation d’apprentis (CFA).

Ainsi, il est possible pour un jeune d’être aidé pour passer son permis de conduire. 

Les aides en fonction des différents besoins 

Il est parfois nécessaire d’obtenir son permis de conduire alors que l’on est déjà plus âgé. Des aides sont prévues pour chacun :

  • L’aide à destination des salariés en utilisant le compte personnel de formation sous certaines conditions. Ce financement peut se cumuler avec d’autres dispositifs comme le permis à 1 euro par jour pour les 15 à 25 ans.
  • L’aide pour les demandeurs d’emploi : pour les plus de 18 ans, sous conditions, les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’une aide financière de 1 200 € maximum, versée par Pôle emploi à l’auto-école.
  • L’aide à destination des personnes en situation de handicap : aide attribuée par l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes Handicapées. Le montant peut atteindre 1 000 €. Cette aide est compatible avec les différentes aides citées ci-dessus. 

Les aides pour financer son permis localement

Pour finir, en fonction des régions ou des départements, il existe de nombreuses aides locales. Ces aides sont généralement cumulables avec d’autres aides proposées au niveau national. Là aussi, il s’agit de venir en aide à ceux qui en ont besoin. Qu’ils soient jeunes, en recherche d’emploi ou en reconversion professionnelle. Il suffit de se rendre sur le site de la sécurité routière pour en prendre connaissance et ainsi voir quelles aides il est possible de demander. 

Entre les frais de la préparation au permis de conduire et les frais suivant son obtention (achat du véhicule et assurance auto). Le montant de la facture est vite élevé. Mais, qu’il s’agisse de primes ou de prêts, il existe des solutions permettant de diminuer le prix de la formation. Ces solutions sont adaptées pour tous les profils. Ainsi, le montant de la formation n’est plus un frein à la mobilité de tous.