Le gouvernement lance son propre comparateur pour contrôle technique.

Blog Hellogova : conseils d'experts pour trouver la voiture idéale

Suite aux revendications des gilets jaunes, le gouvernement lance un comparateur de prix pour contrôle technique. 

En effet suite aux mouvements, l’état français à pris en compte certaines de leurs revendications. 

C’est pourquoi le gouvernement lance cet outil visant à trouver le centre le moins cher à proximité de notre domicile. 

Une mesure visant à simplifier 

Désormais le contrôle technique devient une contrainte allégée. Depuis le jeudi 8 octobre le comparateur est accessible par tous sur le site du gouvernement. Répondant à un besoin d’une partie du peuple Français, l’outils vise à augmenter son pouvoir d’achat.

A l’initiative du ministre de l’économie et des finances, vous pouvez dorénavant connaître le prix des centres à proximité de votre domicile. 

La date de la validité des contrôles techniques avait été rallongée de 3 mois pour ceux qui devaient le passer entre le 12 mars et le 23 juin. 

Par ailleurs, celui-ci avait augmenté de plus de 12 % en moyenne depuis l’année dernière la sortie du confinement

Un outil très pratique

En effet cet outil présente plusieurs avantages, notamment en-terme d’accessibilité. 

En quelques clics on accède à certains centres près de chez soi. Pour cela il suffit juste de renseigner, le type de véhicule, le type d’énergie, le département et la ville. 

En seulement quatre questions, l’outils détermine les différents centres, leurs prix et met à disposition leurs coordonnées. 

Un comparateur limité, mais prometteur 

Pour le moment, le comparateur fait ses premiers pas, cependant il présente encore certaines imperfections. 

En effet, le comparateur présente 70 % des centres et non la totalité. Le ministre de l’économie affirme que le site sera souvent mis à jour avec des données actualisées. 

De plus, certains critiquent le fait que les prix soient affichés brut, sans les potentiels réductions que peuvent proposer les professionnels. Enfin, certains professionnels du secteur sont sceptiques face aux économies que peuvent réaliser les Français. Cherchant le meilleur prix, quitte à effectuer un trajet plus long, le consommateur ne fera pas forcément d’économie. Le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) quant à lui s’interroge sur son efficacité. D’après eux, le critère principal des automobilistes n’est pas le prix mais la proximité. 

A l’avenir l’outil devrait se perfectionner, alors pourquoi ne pas lui laisser sa chance ? 

Ce qu’il faut retenir : 

  • C’est un outil gratuit (open data)
  • Visant à trouver le contrôle technique le moins cher. 
  • Mis en place par le gouvernement suite aux revendications des gilets jaunes.