Renault Dacia bientôt limitée à 180 km/h ?

Renault Dacia : vers une auto limitation de la vitesse à 180km/h ?
Renault et Dacia, bientôt limitée à 180 km/h ?

Renault Dacia bientôt limitée à 180 km/h ? 

En s’engageant dans le renforcement de la sécurité routière, Renault est le premier groupe automobile Français à limiter la vitesse de ses futurs véhicules.

En effet, c’est à nouveau l’atypique directeur général de Renault Luca de Meo qui avait annoncé le plan « Renaulution« . Cette fois-ci, il a annoncé cette nouvelle qui fait grand bruit lors de l’assemblée générale des actionnaires.

Renault et Dacia équiperont leurs prochains véhicules d’un régulateur de vitesse bloqué à 180 km/h maximum dès l’année prochaine.

Ce nouveau dispositif prendra normalement effet en 2022 avec la nouvelle Megane électrique qui sera limitée à 160 km/h maximum. 

Renault Initiale

Bien que Renault et Dacia ne soient pas connues pour leurs caractéristiques sportives, cette nouvelle mesure devrait limiter ces voitures à 180 Km/h maximum

Cette nouvelle limitation de vitesse a pour vocation d’améliorer la sécurité routière. Si ces mesures concernent les deux marques, Renault et Dacia, Luca de Meo ne s’est pas prononcé sur le sort de la marque sportive Alpine qui appartient aussi au groupe Renault

Alpine

La sécurité des automobilistes comme principale motivation ?

« La vitesse de nos voitures sera plafonnée. Elle ne dépassera pas les 180 km/h, quel que soit le modèle de Renault », annonça le nouveau PDG Luca De Meo. En effet, cette nouvelle mesure aurait pour objectif de limiter les accidents mortels sur les routes. Comme soulignée par Luca de Meo, la vitesse représente 1/3 des accidents mortels. En limitant la vitesse de ses voitures, le groupe Renault estime donc pouvoir participer à la baisse des accidents mortels en voiture.

Une avancée technologique en terme de sécurité ? 

Ce nouveau système de régulation de vitesse se nommera « Safety Coach ». Voici ces fonctions:

  • En plus d’imposer une vitesse maximale, ce régulateur interviendra aussi pour réduire la vitesse dans les zones « dangereuses » : ronds-points, virages et ralentisseurs.
  • Il pourra aussi adapter la vitesse en fonction des limitations de vitesse locales et de la météo. Mais aussi de se mettre en sécurité, si l’automobiliste enlève ses mains du volant.
  • « Nos véhicules seront équipés d’un régulateur automatique réglé par défaut, qui s’ajustera à la vitesse autorisée, selon les panneaux et les données de géolocalisation » précise Luca de Meo

Renault en partenariat avec les assureurs ? 

Une des fonctions principales de ce Safety coach: analyser votre comportement au volant. Par l’intermédiaire de Luca de Meo, Renault a aussi évoqué un « safety score ». Ce nouveau système analysera l’attitude de chaque automobiliste afin de juger si c’est un automobiliste sérieux ou pas. Le safety score calculera automatiquement « les habitudes de conduite permettant d’identifier les écarts et les dépassements du conducteur ». Par la suite, l’assureur adaptera son prix en fonction du profil du conducteur. D’après Renault, cela « permettra d’inciter à une conduite plus sûre ». 

Un système trop intrusif ? 

Si pour certains, ce nouveau dispositif présente de véritables atouts en termes de sécurité, pour d’autres cela peut être considéré comme anxiogène. En effet, ce système (safety coach) peut être vu comme trop regardant sur le comportement de l’automobiliste. Ce nouvel appareil analysera chaque fait et geste effectué par l’automobiliste. C’est un risque que Renault prend. En effet Renault pourrait perdre des clients à cause de cette nouvelle mesure qui s’applique à l’ensemble de la marque au losange.

Renault marche sur les pas d’autres constructeurs ? 

Le groupe Renault n’est pas le premier groupe automobiliste à faire part de sa volonté de brider ses voitures. Le groupe suédois Volvo s’était exprimé sur ce sujet dès 2019. Volvo, ne commercialiserait plus que des véhicules bridés à 180 km/h max à partir de 2020. Cette promesse, tenue par Volvo, confirme la place de chef de file mondial en matière de sécurité. « Je pense que nous attirerons plus d’acheteurs que nous n’en perdrons », avait annoncé Hakan Samuelsson, le PDG de Volvo. 

Une concession automobile Volvo

Comment trouver votre voiture idéale ? 

Trouver seul son prochain véhicule n’est pas une étape facile, il faut savoir identifier ses besoins et connaître les différents modèles présents sur le marché. Quels modèles sont très en avance sur la sécurité des passagers et adaptés à mon projet d’achat automobile ? Une question pour un spécialiste automobile de confiance. Pour cela, le conseiller automobile indépendant Hellogova propose de vous conseiller gratuitement, en vous accompagnant jusqu’à l’achat de votre véhicule neuf ou d’occasion.